Découvrez le lauréat du Grand prix scientifique 2022 de la Fondation Lefoulon-Delalande

Grand Prix Scientifique - 6 mai 2022

La remise des Grands prix de l’Institut de France, qui a lieu chaque année au printemps depuis 2005 (en principe sous la Coupole), est une cérémonie au cours de laquelle les académiciens, les fondateurs, les experts siégeant dans les divers jurys célèbrent, autour des lauréats, l’action philanthropique majeure conduite par l’institution du quai Conti, au travers des 122 fondations qu’il abrite.

Chaque année, il attribue près de 25 millions d’euros, en une multitude de bourses, subventions, récompenses et prix, dans plus de 60 pays, au profit d’initiatives de création artistique, de défense du patrimoine, de recherche scientifique ainsi que d’actions en faveur de la cohésion sociale.

Plus de 2 millions sont distribués au titre des Grands prix par les Fondations Simone et Cino Del Duca, Charles Defforey, Lefoulon-Delalande, NRJ et Rodolphe et Christophe Mérieux. Exceptionnellement cette année, en raison de la crise sanitaire, la séance des Grands prix se tiendra en comité restreint depuis la grande salle des séances et sera diffusé en direct depuis la chaîne Youtube de l’Institut

Le Grand Prix scientifique est remis à Jean-Louis Mas
Grand Prix scientifique 2022 
600 000€

Le lauréat

Jean-Louis Mas est Professeur de Neurologie à l’Université Paris-Cité et chef du service de Neurologie de l’hôpital Sainte-Anne à Paris. Il dirige une équipe de recherche sur les accidents vasculaires cérébraux (AVC), au sein de l’Institut de Psychiatrie et Neurosciences de Paris (Inserm 1266). Il a été président de la Société Française Neuro-Vasculaire et de la Société Française de Neurologie. Il est membre correspondant de l’Académie Nationale de Médecine et président fondateur de la Fondation pour la Recherche sur les AVC. Ses travaux de recherche concernent principalement les causes des infarctus cérébraux, leur pronostic, notamment en termes de risque de récidive d’infarctus cérébral, et l’évaluation de stratégies de prévention des récidives. Le professeur Jean-Louis Mas est reconnu internationalement pour ses travaux, notamment ceux sur le foramen ovale perméable et sur les sténoses carotides athéroscléreuses, qui ont permis des avancées importantes dans la prise en charge des patients. Il est l’auteur de nombreuses publications, dont plusieurs dans des revues médicales prestigieuses, comme le New England Journal of Medicine, le Lancet ou le JAMA.

Projet récompensé

Les travaux récompensés par ce prix concernent le rôle du foramen ovale perméable (FOP) dans la survenue d’infarctus cérébraux inexpliqués chez l’adulte de moins de 60 ans. Le FOP est la persistance après la naissance d’un orifice physiologique de la cloison séparant les oreillettes. Dans une étude princeps, le professeur Lechat et le professeur Mas ont montré que cette anomalie cardiaque est significativement plus fréquente chez les adultes jeunes victimes d’un infarctus cérébral inexpliqué que chez des témoins, et pourrait expliquer de nombreux infarctus cérébraux survenant avant 60 ans. Les travaux du professeur Mas ont ensuite montré que : (a) la présence d’une hypermobilité de la cloison entre les oreillettes, appelée anévrisme du septum interauriculaire (ASIA), renforce la probabilité d’un lien causal entre le FOP et l’infarctus cérébral ; (b) les patients ayant un FOP et un ASIA ont un risque particulièrement élevé de récidive d’infarctus cérébral. Enfin, le professeur Mas a coordonné un essai randomisé multicentrique chez des adultes de moins de 60 ans ayant un FOP associé à un ASIA ou un FOP de taille importante, montrant que la fermeture du FOP par cathétérisme cardiaque réduit considérablement les récidives d’infarctus cérébral, une avancée thérapeutique majeure pour environ 250 000 adultes jeunes victimes chaque année dans le monde d’un infarctus cérébral lié à cette anomalie cardiaque. Les travaux du professeur Mas se poursuivent pour savoir dans quelle mesure les patients âgés de plus de 60 ans pourraient bénéficier de ce traitement. Le professeur Mas remercie la fondation Lefoulon-Delalande-Institut de France et son jury scientifique pour ce prix prestigieux. Il souhaite aussi remercier tous ceux, neurologues, cardiologues et personnels des structures de recherche clinique hospitalière, qui, depuis plus de 3 décennies, ont contribué à ces travaux, avec une mention particulière pour ses collègues Laure Cabanes, Gilles Chatellier, Geneviève Derumeaux et Philippe Lechat, ainsi que pour les membres de son service et de son équipe de recherche.

Retour haut de page

Les fondations et les prix

Exposants / Écologie / Environnement

Allianz

    Les fondations et les prix

    Exposants / Écologie / Environnement

    Croissance Responsable

      Les fondations et les prix

      Exposants / Écologie / Environnement

      Daniel Jouvance

        Les fondations et les prix

        Prix / Écologie / Environnement

        Écologie d’avenir

          Les fondations et les prix

          Prix / Écologie / Environnement

          Édouard Bonnefous

            Les fondations et les prix

            Exposants / Botiaux-Dulac

            Fondation Feuilhade

              Les fondations et les prix

              Prix / Botiaux-Dulac

              Fondation Luciole

                Les fondations et les prix

                Exposants / Botiaux-Dulac

                Oise

                  Les fondations et les prix

                  Exposants / Botiaux-Dulac

                  Sopra Steria

                    Les fondations et les prix

                    Exposants / Botiaux-Dulac

                    Yves Rocher